Généalogie et Célébrités

En navigant dans l’univers de la Généalogie on peut trouver, fortuitement ou volontairement, des documents concernant des personnages célèbres.


On découvre parfois des indices ou des informations inconnues ou incomplètes concernant ces célébrités.


C’est une surprise, très agréable, parfois en feuilletant les registres communaux à la recherche d’un ancêtre et de trouver des actes concernant des célébrités. On peut aussi effectuer des recherches spécifiquement sur de personnages de l’histoire et de ressentir autant de plaisir de découvrir un acte de naissance, un acte de mariage ou de décès.


Il n’y a pas que les registres de l’état civil ou les registres paroissiaux pour dénicher des documents importants. Il y a de nombreux fonds (documents d’archives) qui peuvent donner des informations intéressantes (Archives départementales, nationales, diplomatiques, militaires, historique de la défense, économiques et financières, assistance publique, des hôpitaux de Paris, du monde du travail, etc…) pour n’en citer que quelques-uns.



Vous allez également rentrer dans la technique de base de la généalogie qui commence par l’apprentissage de la paléographie (la science du déchiffrage des écritures anciennes).


Vous allez découvrir que la lecture de ces documents n’est pas toujours très simple mais il faut pratiquer beaucoup pour progresser et comprendre l’organisation des documents, le vocabulaire et les évolution). Il existe aussi des livres et des sites du web (et même des cours) pour se familiariser avec les textes anciens.


Pour ma part, j’ai lu beaucoup de documents d’archives pour arriver aujourd’hui à déchiffrer correctement les actes. Hélas, parfois la conservation de ces documents ne facilite pas leur lecture et même impossible pour un néophyte.


Il faut savoir que la révolution française a structuré un peu l’organisation et la rédaction des documents avec l’instauration de l’Etat Civil en 1792. Cette charge est confiée à la responsabilité des maires mais la révolution française a un peu compliqué nos recherches avec le calendrier révolutionnaire.


Avant cette date c’est l’église qui enregistre les naissances, mariages, décès et sépultures dans les registres paroissiaux. Les curés étaient souvent les seuls à savoir écrire mais quelques fois on est confronté à la calligraphie, au vocabulaire et… aux erreurs.



Histoire de l'état civil en France — Wikipédia

fr.wikipedia.org › wiki › Histoire_de_l'état_civil_en_France

 
Ici je me suis concentré sur les archives de la commune de Paris à la recherche d’un ancêtre qui est certainement né dans la capitale. J’ai fait des recherches dans ces archives et j’ai découvert tout à fait par hasard quelques actes concernant des personnages célèbres.
Je vais donc partager avec vous quelques-unes de mes trouvailles !


 

Charles BAUDELAIRE

Acte de naissance dans l’état civil reconstitué de la ville de Paris dans le 11eme arrondissement de Charles Pierre BAUDELAIRE né le 9 avril 1821.

L’état civil reconstitué, comme l’indique son nom est la reconstitution de ces registres avec les restes des documents détruits par suite d’incendies / inondations / pillages / guerres …etc. Les informations portées sur ces fiches sont parfois très succinctes.


Baudelaire est un poète rebelle, torturé, souvent envahi par le spleen. En 1857 il publie « les fleurs du mal » qui est mal reçu par le public qui considère ces poèmes comme une atteinte à la morale.

Baudelaire finit sa vie couvert de dettes. Il meurt de la syphilis, de la drogue et de l’alcool.

Baudelaire fait partie des poètes maudits.


 

Edouard MANET


Edouard MANET, peintre et graveur Français né le 23 janvier 1832 à Paris 10eme (mort à Paris le 30 Avril 1883).



Son acte de naissance original

L’acte de naissance a été enregistré le 28 janvier 1832 déclarant la naissance de Edouard Manet le 23 janvier 1832 à 7 h du soir au 2 rue des petits augustins Paris 6eme (après quelques recherches on trouve que cette ancienne rue a été intégrée à la Rue Bonaparte en 1852).

Son père Auguste Manet âgé de 35 ans était « chef de division au ministère de la justice, Chevalier de l’Ordre de la Légion d’Honneur ». Sa mère, Eugénie Désirée Fournier âgée de 21 ans sans profession.

L’officier de l’Etat Civil, Charles Symphorien Brian adjoint au maire du 10eme arrondissement de Paris a signé l’acte avec les témoins Armand Fournier et Paul Auguste Suere Montluc…


Voilà quelques informations que l’on trouve et qui permettent de compléter un arbre généalogique. On collecte aussi beaucoup d’information sur les actes de mariage.


 

Voilà Alexandre Dumas (fils) connu pour ses œuvres dont « La dame aux camélias ».

Le petit Alexandre a débuté dans sa vie d’une manière un peu particulière.

En effet, comme le montre son acte de naissance, Alexandre est né le 27 juillet 1824 à 6h du soir au 1 place des Italiens à Paris mais son père qui était l’amant de Mlle Labay, ne l’a pas reconnu à sa naissance.

Il a donc été déclaré fils naturel de Mlle Marie Catherine Labay, couturière âgée de 31 ans née à Bruxelles.

 

Le 17 mars 1831, son père Alexandre Dumas Père décide de le reconnaître officiellement.

On apprend sur cet acte que Alexandre Dumas (père) s’appelait officiellement

« Alexandre Dumas Davy De La Pailleterie » et homme de lettre, demeurant Faubourg St Germain à Paris. Celui-ci est consentant pour que le petit Alexandre porte son nom.


Alexandre Dumas (Fils) est décédé le 27 novembre 1895 et enterré le 30 novembre 1895 comme le montre le registre d’inhumation au cimetière Montmartre.

 

Alexandre Dumas fils est l’auteur de la Dame aux Camélias, il a été inspiré par son amour pour cette courtisane (de son vrai nom Alphonsine Duplessis) qui est également enterrée dans le Cimetière de Montmartre





Pour finir voilà une citation d’Alexandre Dumas (fils) :

« Quand on voit la vie telle que Dieu l'a faite, il n'y a plus qu'à le remercier d'avoir fait la mort. »

 


Victor HUGO (Victor Marie Baron HUGO) chevalier de l’Ordre Royal de la Légion d’Honneur et il a cumulé de nombreuses fonctions politiques. En 1841 il est académicien. Après des funérailles nationales il est inhumé au Panthéon.

Poète romancier dramaturge pamphlétaire (26 février 1802 - 22 mai 1885) marié avec Adèle Julie Victoire FOUCHER. Le couple a eu 5 enfants dont je vous offre ci-dessous simplement les actes de naissance que j’ai pu trouver.



Leopold Victor 16 juillet 1823

mort prématurément à 3 mois











Léopoldine Cécile Marie PierreCatherine - 28 août 1824

Elle a été la première fille de Victor Hugo et elle s’est noyée dans la Seine le 4 septembre 1843.

Hugo est terriblement affecté par ce drame et il écrit le recueil « les contemplations » dont l’un des poèmes le plus connu commence par

« Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne, Je partirai ….. »







Charles Mélanie Abel - 3 novembre 1826

Journaliste











François) Victor Hugo - 21 octobre 1828

Il est connu surtout pour sa traduction en français des œuvres de William Shakespeare,










Adèle 24 août 1830










 

Je ne peux pas finir mon article sans vous dire le plus beau poème de Hugo que j’ai récité quelques fois quand j’étais écolier mais qui aujourd’hui est encore plus précieux à mon cœur.


Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne, Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends. J'irai par la forêt, j'irai par la montagne. Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps. Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées, Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit, Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées, Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit. Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe, Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur, Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

Victor Hugo.

6 vues0 commentaire