drapeaux canada quebec.jpg

Drapeau - Hymne & Devise

CANADA / QUEBEC

comparaison france canada.gif

 

La superficie du Canada est 18 fois plus grande que la superficie de la France métropolitaine. le Québec a une superficie de 1 667 441 km 2.

Le Québec fait 3 fois la taille de la France métropolitaine

C'est un Régime de Monarchie constitutionnelle à régime parlementaire bicaméral (une chambre haute et une chambre basse), fédération de dix provinces et trois territoires
Le Chef de l’État est la reine du Canada Elisabeth II qui est représentée par un Gouverneur général (Mme Julie Payette depuis le 2 octobre 2017 dont les pouvoirs sont purement symboliques).
Le Premier ministre est (en 2021) M. Justin Trudeau (Parti Libéral du Canada), depuis le 4 novembre 2015.

Le Québec est une province francophone située dans le nord-est du Canada.

C’est la plus vaste des provinces canadiennes.

Le drapeau du Canada

Le premier drapeau du Canada a été instauré le 1 juillet 1867 et cette journée a été décrétée la fête du Canada, aussi appelée le Jour de la Confédération, date de la formation de la fédération canadienne.

La Confédération désigne le processus par lequel les colonies de l’Amérique du Nord britannique, soit la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick et la Province du Canada, se sont unies pour former le Dominion du Canada et… cette année-là les USA achètent l’Alaska.

Avant cette date, c’était le drapeau de l’Union Jack emblème de l’Angleterre qui représentait les états et provinces des colonies de l’Amérique du Nord britannique.

La fête du Canada est donc célébrée le 1er juillet.

Il s'agit d'un jour férié légal qui est reporté au 2 juillet si la fête du Canada tombe un dimanche.

(Vous pouvez consulter le site suivant pour avoir des explications plus complètes sur la CONFEDERATION)

drapeau canada.jpg

Il y a eu différents drapeaux non officiels au Canada

mais le drapeau actuel avec sa feuille d’érable qui est connu dans le monde entier a été rendu officiel

le 28 janvier 1965 par la reine Elizabeth II.

 

Ce nouveau drapeau a été présenté au peuple Canadien le 15 février 1965

Diapositive4.JPG

Le drapeau du Québec

Le drapeau actuel du Québec est récent.

Un drapeau ancien a été trouvé le 8 juillet 1758, par le père Berey, aumônier des troupes françaises, qui est témoin de la bataille des troupes de Montcalm contre l’armée britannique au fort Carillon (actuellement dans l’état du Vermont des USA).

C’est lui qui aurait ramené le drapeau de la victoire exceptionnelle de Montcalm et de ses 3 500 hommes contre l’armée britannique de 16 000 hommes.

Ce drapeau devient un mythe et il est conservé dans la voûte des archives de l’Université Laval, où son souvenir est peu à peu éclipsé par l’évolution et les évènements mondiaux et la Révolution tranquille (qui désigne une période de réformes importantes et de modernisation de l'État québécois dans les années 1960).

Après les troubles de 1837-1838 jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, les Canadiens français arborent le plus souvent le drapeau de la France qui, à leurs yeux, représente le mieux leur caractère distinct.

Au tournant du XXème siècle émerge chez les francophones le désir de se doter de leur propre drapeau, correspondant plus avec leur identité nord-américaine.

Ils sont à nouveau à la recherche d’un drapeau qui serait un reflet plus fidèle de leur identité.

 

Dans les années 1901 à 1905 il y a plusieurs projets.

C’est ainsi qu’en 1902, le curé de Saint-Jude, Elphège Filiatrault propose le « Carillon Sacré-Cœur ». Sur ce drapeau figurent les fleurs de lys et la croix blanche que l’on retrouve sur les anciens drapeaux français.

Après bien des péripéties, vers 15 h, le 21 janvier 1948, un drapeau bleu traversé d’une croix blanche et dont les quatre fleurs de lys pointent vers le centre est hissé à la tour centrale du Parlement.

drapeau_carillon_moderne.webp

C’est seulement le 2 février 1948 que sera exposé le fleurdelisé, tel que nous le connaissons aujourd’hui, le drapeau officiel national du Québec avec les fleurs de lys redressées. La fleur de lys rappelle l’époque de François 1er, au moment où Jacques Cartier effectue ses voyages au Canada de 1515 à 1547

Depuis, il constitue un symbole fort de l’identité des Québécois et se veut représentatif des valeurs canadiennes-françaises.
Diapositive4.JPG

Une mauvaise utilisation du drapeau peut mener à une amende car les usages et pratiques entourant le drapeau du Québec sont longuement codifiés par la Loi.

Cette loi prévoit qu'une infraction est passible d'une amende de

250 à 50 000 $Can, en fonction des profits tirés de l'infraction ou du préjudice causé à l'État.

La Fête nationale des Canadiens français
et l’hymne Canadien

 

 

C'est le 24 juin 1834 qu'est chanté pour la première fois le 

Ô Canada ! mon pays, mes amours

de George-Étienne Cartier lors d'un grand banquet patriotique regroupant une soixantaine de francophones et d'anglophones à Montréal.

Le 24 juin 1880, les citoyens de la ville de Québec participant aux festivités de la St-Jean-Baptiste ou est chanté un autre « Ô Canada », aujourd'hui hymne national du Canada.

La devise du Québec

« Je me souviens »  

Qui se souvient des origines de cette devise et du contexte dans lequel elle est apparue, vers 1885, au fronton de l'Hôtel du Parlement de Québec ?

 

C'est pourtant là qu'on en trouve la signification.

264x219-parlement_armoiries.jpg

C'est Eugène-Étienne Taché, l'architecte de cet édifice, qui a créé la devise du Québec. 

Pour orner l'entrée principale, l’architecte a choisi d'utiliser les armes octroyées à la province par la reine Victoria en 1868, auxquelles il ajouta une devise de son cru, « Je me souviens ». Tout simplement.

Il s'inspira de l'architecture du Louvre et consacre la façade de l'Hôtel du Parlement à la mémoire des grands personnages de l'histoire nationale.

Taché voulait faire un Panthéon à la mémoire des héros de l'histoire du Québec et sa devise invite les Québécois de toutes origines à se souvenir.

 

Elle a été inscrite sur la façade de l'Hôtel du Parlement, sous les pieds des statues de Montcalm et de Wolfe !

Les armoiries du Québec, placées juste au-dessus de la devise et surmontées de la couronne britannique :

trois fleurs de lis, qui évoquent l’origine française de la population,

le lion couronné, qui souligne les liens avec la Grande-Bretagne,

et le rameau de trois feuilles d’érable, qui symbolise le Haut et le Bas-Canada.

  En 1978 le gouvernement Lévesque fait inscrire

la devise sur les plaques d'immatriculation québécoises.

Plaque.jpg